14th Day - Wonderful day in Abisko
  

14th Day - Wonderful day in Abisko

Abisko National Park, Suède le 14/08/2011

 

Dans la chambre d'Abisko.net, 9h49:

Un doux réveil sur Abisko avec un soleil persistant(et bienvenue) à la lumière tellement puissante qu'elle nous réveille! Nous nous apprêtons à partir en rando pour la journée, les grançais l'ont faite hier et nous ont dit qu'il y avait une magnifique vue! A nos chaussures!

 

20h45 sur le pett banc devant Abisko.net : 

 What a wonderful day! Au menu: notre petite rando jusqu'au café panoramique en haut du téléphérique, à 900m d'altitude! Nous partons à 10h30, en débardeur et short pour Floriane, pour vous dire le temps! Qui l'aurait cru?? Et nous commençons notre marche jusqu'à Abisko-turistation, continuons par le périphérique et prenons le chemin juste à sa droite; c'est parti pour 1h30 de montée raide! Mais chaque fois que nous admirons la vue (sur la vallée), ce n'est que ravissement d'en avoir un peu plus à chaque pas!

 

Nous arrivons finalement au sommet à 12h30, avec comme accueil le vent polaire laus ayssu et tout de même une vue complète sur le lac! Nous déjeunons entre deux rochers à l'abris du vent mais il fait bien froid! Nous ne nous attardons donc pas plus que ça et je propose à Floette de continuer jusqu'à Njulla, à 2km de là!

Bon encore une montée un peu s èche mais cela vaut le coup: une vue sur la vallée complète, avec ses glaciers, le lac, Abisko Östra & turistation en contrebas très très lointain... magnifique!

Par contre le vent polaire nous a lui aussi accueilli et après le ravissement, nous reprenons la route!... pour rentrer.... Je demande à Floette si elle veut serendre sur le sommet d'à côté.... j'ai envie de voir ce que donne la vue en direction de la Norvège (en effet ce sommet nous en empêchait!) et après son refus, nous poursuivons notre route...  je continue ma réflexion, hésite un peu et après s'être mises d'accord avec Floette, décide d'y aller seule et de rejoindre Floette à Turistation ensuite! 

C'est un vrai gruyère pour se rendre à cette montagne: une rivière traverse le chemin et entre cette rivière est disséminée une mousse hyper spongieuse qui retient toute l'eau (oui pléonasme et alors???) ! Je passe un petit lac et me voici au bas dela roche! Je décide de ne pas chercher de chemin et d'y aller à l'escalade (bon ce n'est pas très pentu non plus, ce sont des grosses roches à franchir!) et 30mn plus tard, j'arrive au sommet! Là-haut, pas tant de choses à voir que ça mais toujours cette vue des plus proches des glaciers; j'envoie un message à Floette pour lui dire que je suis arrivée et que c'est bon, je redescends, qu'elle n'attende pas et celle-ci me répond qu'elle est encore en chemin car galère avec son genou... Je m'affère donc à redescendre rapidement, en essayant cette fois de trouver un chemin plus partiquable car celui de l'aller n'aurait pas été possible en descente! Je longe finalement la rivière, arrive à un glacier minuscule mais tout de même, je suis contente, et pour le fun de toucher de la neige en plein mois d'aout, forme une petite boule de neige! Je poursuis mon chemin et arrive cette fois devant un grand glacier qu'il me faut traverser pour descendre...c'est aussi que je me retrouve à adopter la méthode de Coralie: Ski artisanal avec les pieds, entre une spéaration du glacier (Vous connaissez "Jésus sépara l'eau en 2 " dans la bible? Eh bien ce fût la même version Abisko: de la glace !!) ! Génial!

Après ce petit épisode je poursuis mon chemin sur les rochers en essayant le moins possible de toucher l'eau et de détruire trop de fleurs... et rejoins bientôt le café panoramique, puis le chemin du retour (j'ai bien essayé le free style pour la descente mais vraiment trop galère donc il s'en est arrêté là demes aventures en auto-didacte!) et bientôt j'ai reconnu Floette avec son sac sur la descente!  Nous nous retrouvons et c'est le bonheur

La descente est quand même très ardue mais nous finissons par arriver de départ du télécabine après 2hde descente pour Floette et 1h20 pour moi!

Les français nous avaient parlé de leur retour de ballade de la veille où ils avait fait un crochet par le sauna de la turistation... nous avons mis à profit le récit et avons donc pénétré dans l'AJ de la turistation et, comme si de rien était, suivi les panneaux jusqu'au sauna... Et là ce fût simplement la consécration du BONHEUR... un sauna à deux après plus de 5h de marche.... BONHEUR !! RIEN besoin de plus! Que de profiter!

Le retour vers Abisko östra fût long mais toujours dans l'appréciation de cette journée qui n'en finissait pas d'être décidément idéale... avec un temps doux, du soleil, et nos muscles complètement détendus par la chaleur, la tête pleine d'images inoubliables!

En croisant encore une petite fille avec un calypso au coca, Floette craque et décide d'aller au supermarché acheter bonbons, calypso au coca et coca! Double ration de cerises sur le gâteau!

Finalement nous rentrons et , me reposant avec mon Murakami (Kafka sur le rivage), un suédois d'une soixantaine d'années m'adresse la parole pour me dire qu'il adore cet auteur et nous parlons un peu de littérature. Il s'appelle Kristel et sa femme Lydia.... Nous apprenons que tous deux se rendent sur les îles Lofoten demain, par le même train que nous! Is nous donnent quelques précieux conseils, corroborent, encore une fois, que la vie est très chere en Norvège (+80% pour l'alimentation!) mais que nous avons le droit de faire du camping sauvage où nous voulons (sauf 200m d'une propriété privée...)

A voir demain si les prix aller-retour sont accessibles pour notre bourse ou pas... à suivre!

Sur ce, un petit coucher de soleil se profile sur la vallée d'Abisko! Je vous laisse pour profiter de ma dernière soirée en SUÈDE avec mon Murakami...

 

A demain pour de nouvelles aventures en  Norvège!!
 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en Suède